Actualités : colloque international « Statuts personnels et main-d’œuvre en Méditerranée hellénistique »

Date / lieu : 17-18 mars 2016/ Clermont-Ferrand, Maison des Sciences de l’Homme

Ce colloque veut croiser l’histoire du travail et l’histoire des statuts personnels dans la Méditerranée antique hellénistique. Les statuts (citoyen, étranger, esclave et bien d’autres) sont des positions juridiques définies par un faisceau de droits et de devoirs.

Selon une opinion courante, l’époque hellénistique serait celle d’une nouvelle diversification du « spectre des statuts », après la polarisation entre liberté et esclavage à l’époque classique. Il s’agira de préciser cette diversité des statuts personnels et surtout d’articuler cette histoire sociale et politique à l’histoire économique en s’attachant à leur contenu économique (droits de propriété, de mariage, de succession…). Les points critiques seront le devenir des formes de travail hilotique et la critique de la notion de dépendance collective ; le développement et la formalisation d’associations comme groupes de travail ; l’articulation entre travail et dette ; l’affirmation des obligations de travail des esclaves affranchis ; et enfin la nature de ce qu’on peut entendre par travail libre. Le cadre géographique de cette étude est le monde grec des cités, sur lequel l’historiographie récente a négligé ces problèmes, avec des contributions comparatistes sur Rome et l’Italie, le Proche-Orient, l’Égypte.

Les différents thématiques du colloque :

  1. Esclavage marchandise, systèmes statutaires, organisation de la main-d’œuvre dans les cités
  2. Statuts et travail : affranchis et paramonè
  3. Travail et dette
  4. Statuts et travail : les associations
  5. Travail agricole dans les royaumes

Télécharger le programme.

Crédits image : affiche du colloque, site internet des organisateurs.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search