Tous les articles par admin

Première journée d’étude de didactique des LCA

Date / lieu : 1er juin / Université Grenoble Alpes – Maison des Langues (campus de Saint-Martin-d’Hères,  salle du Conseil)

8h30-9h : Accueil des participants
9h-9h15 : Présentation du projet GIS « ELLASS » : Enseigner Les Langues Anciennes dans le Secondaire et le Supérieur
9h15-9h45 : Malika Bastin – « Le grec oral à l’UGA, de l’expérimentation à l’institutionnalisation : bilan de 4 années d’ateliers »
9h45-10h15 : Laurence Vianès – « Quelques exercices grammaticaux sans support écrit »
10h15-10h45 : Magdeleine Clo-Saunier – « Jouer en cours de latin : exploiter les pédagogies ludiques »
Pause
11h-11h30 : Thierry Liotard –  « Dum spiro spero : utilisation de la devise ou de la maxime dans l’enseignement de la langue »
11h30-12h : Isabelle Cogitore –  « Rendre le latin vivant »
12h-12h30 : Florian Barrière –  « Exercices autocorrectifs pour un nouveau manuel de latin »

14h-14h30 : Dominique Augé – « Enseigner les LCA dans le Secondaire : perspectives »
14h30-16h : Table ronde – « Nouveaux usages, nouvelles expérimentations dans le Secondaire » – Intervenantes :
– Hélène Lorenzini : « Pratiques de l’oral dans l’enseignement du latin et du grec »
– Lauriane Gandon : « Enée sur les ondes, l’oralité au service de l’apprentissage de la structure grammaticale »
– Cyrielle Pugliese : « Quand la culture pop s’invite en cours de latin »

16h-16h30 : Conclusions

→ Source : www.arretetonchar.fr

Corps et pouvoir dans les mondes anciens

Date / lieu : 18-19 mai 2018 / Paris, INHA (Salles Vasari et Benjamin)

Le corps, issu du latin corpus, constitue la partie matérielle et tangible des êtres animés. Il peut aussi, par synecdoque, désigner la personne tout entière. Le pouvoir, terme également issu du latin, renvoie à la capacité d’agir, mais surtout à celle de gouverner, contraindre, discipliner. Les Grecs et les Romains disposaient d’un vocabulaire étendu et nuancé renvoyant à cette notion : archè, dynamis, energeia, potestas, imperium.

Télécharger le programme.

→ Source : ANHIMA.

Crédits image : affiche de la journée d’étude, voir le site des organisateurs.

Émission de radio « Les secrets de la diplomatie romaine »

Émission de radio de France Culture « La Fabrique de l’histoire », animée par Emmanuel Laurentin et diffusée le 09 mai 2018.

Pour ce troisième et dernier volet de la série sur le secret, nous sommes plonger dans le passé de la Rome républicaine et impériale.

Avec  Audrey Becker, maîtresse de conférences en histoire romaine à l’université de Lorraine, et Ghislaine Stouder, maîtresse de conférences en histoire romaine à l’Université de Poitiers, est traité la diplomatie secrète sous la république romaine comme dans le dernier siècle de l’Empire. Que peut-on savoir des négociations secrètes quand, par ailleurs, les traités diplomatiques eux-mêmes sont si mal connus ? Quelle différence entre la diplomatie fétiale et celle des légats ? Rome a-t-elle su négocier avec les puissances voisines et étrangères ? Quels rôles jouent les cadeaux diplomatiques dans la négociation ?

Pour écouter l’émission…

Crédits image : Attila (vers 406-453), roi des Huns, lors du siège d’Aquilée en 452. Gravure tirée de « Beauté de l’histoire du basse empire ». ©Bianchetti/leemageAFP.

De Lousonna à Vienna

Date / lieu : 8 juin 2018 / Université Lyon Lumière 2

Les recherches en archéologie fluviale et portuaire font preuve ces dernières années d’une vitalité inédite. Pour ne citer que deux exemples, en 2016, on peut évoquer la publication des installations fluvio-lagunaires de Narbonne ou encore la tenue à Dijon d’un colloque diachronique sur les ports de navigation intérieure en Europe Centrale. Concernant les rives antiques du Rhône, de nombreuses données issues de l’archéologie préventive et programmée alimentent régulièrement nos connaissances sur le sujet, à l’image des quais ou des entrepôts récemment mis au jour à Lausanne, Lyon et Sainte-Colombe. Cela étant, la dernière approche synthétique sur l’occupation antique de l’axe rhodanien date de 1999, sous la forme d’un dossier intitulé « Le Rhône romain. Dynamiques fluviales, dynamiques territoriales ».

Programme en ligne.

→ Source : www.arar.com