Tous les articles par admin

Du bon usage des manuels scolaires pour étudier la réception de l’Antiquité

Le carnet de recherche de la Revue des Études Anciennes invite Aurélie Rodes, docteure en histoire, professeure au collège Michelet à Toulouse et formatrice, pour une conférence lundi 26 février 2018 à 18h (salle Jean Borde de la Maison des Sciences de l’Homme (MSHA).

Pour étudier la façon dont l’histoire romaine a été enseignée au collège, en France, entre 1880 et nos jours, les manuels scolaires sont des sources relativement faciles d’accès. L’inventaire de l’iconographie utilisée, des documents antiques et pédagogiques choisis par les auteurs de manuels, leurs partis-pris exprimés dans les textes et les préfaces sont des témoins de la réception de l’histoire romaine pendant plus d’un siècle. Mais les leçons d’histoire romaine, telles qu’elles ont été prescrites dans les programmes officiels et traduites dans les manuels scolaires, ne donnent qu’une vision partielle de ce qui a réellement été enseigné. Les cahiers d’élèves, plus rarement utilisés par les chercheurs, sont également utiles pour envisager comment la guerre des Gaules, en particulier, a été présentée aux élèves de l’enseignement secondaire.

Les leçons d’histoire ancienne doivent être observées au regard de l’histoire politique de la France d’une part et des liens avec la recherche universitaire d’autre part, notamment à travers le rôle qu’ont pu jouer quelques antiquisants comme Victor Duruy, Jules Toutain, Jérôme Carcopino ou encore Joël Le Gall.

Hospitalité et régulation sociale et politique dans l’Antiquité méditerranéenne

Date / lieu : 5 au 7 septembre 2018 / Lyon, ENS de Lyon

Date limite d’envoi : 1er mars 2018

Ce colloque réunira à Lyon des chercheurs européens et états-uniens spécialistes d’aires variées du bassin méditerranéen antique. Son objectif est d’envisager l’hospitalité en tant que vecteur de régulation sociale et politique permettant aux sociétés méditerranéennes antiques de gérer l’agrégation, l’intégration, la mise à distance ou le rejet d’un individu ou d’un groupe considéré comme allogène vis à vis d’une famille, d’une communauté, d’une cité ou d’un Empire. À l’heure où la crise de l’accueil en Méditerranée remet l’hospitalité au centre du discours public et scientifique, il s’agira ainsi de réfléchir aux racines antiques de cette construction particulière de l’altérité.

→ Source : Calenda

Formation à l’expertise en architecture antique

Date / lieu : 27-29 mars 2018 / Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne (Maison de la Recherche)

Objectifs

  • Former aux méthodes d’analyse de l’architecture antique (niveau international).

  • Renforcer les connaissances  théoriques (outillage et techniques antiques ; analyse des matériaux ; connaissance des styles).

  • Acquérir un vocabulaire technique bilingue (Français-Anglais) pour l’analyse et la description des techniques de construction et du bâti, permettant des interventions en France et à l’international.

  • Préparer la participation à des stages de terrain (Thasos, Samothrace, Égée du nord) dans le cadre du programme franco-américain (PUF) Architectural Networks in the Northern Aegean : Thasos, Samothrace, Ilion and the Formation of Hellenistic Design (2016-2019).

→ Source : http://architectureantique.u-bordeaux.fr/

Podcast – Entretien avec Pierre Judet de La Combe

Judet de La Combe (P.), « Homère » aux Éditions Gallimard.

Podcast de l’entretien entre l’auteur et Christophe Pébarthe, maître de conférence en histoire grecque à l’Université Bordeaux Montaigne :

La vie du poète du VIIIe siècle est retracée à partir des récits des Anciens qui ont raconté sa naissance, son apprentissage, sa cécité ou encore sa mort. Le mythe qui s’est construit autour d’Homère, dont on ne sait s’il a été un individu historique ou s’il est une construction, est analysé comme la conséquence du bouleversement qu’ont suscité les poèmes homériques.

Crédits image : © Mollat.