Tous les articles par reainfo

Émission de radio « Vivre avec Virgile »

Émissions de radio de France Culture « Répliques », animées par Alain Finckielkraut et diffusée le 23 septembre 2017 (9h à 10h).

La page de la Renaissance est tournée, il n’y aura pas de retour en arrière. Est ce à dire que les auteurs qui ont constitué pendant des siècles le patrimoine commun de la conscience européenne sont voués à ne survivre que dans le cercle étroit des érudits ? Peut-être pas. Il reste possible de leur faire une place.

C’est du moins l’ambition de mes invités Xavier Darcos dans le livre Virgile notre vigie qu’il vient de faire publier et Hélène Casanova-Robin qui a préfacé une édition bilingue abondamment commentée des Bucoliques, la première œuvre poétique de Virgile.

Pour écouter l’émission.

Crédits image : mosaïque de Virgile (Hadrumète), conservée au Musée National du Bardo (Tunisie).

Émissions de radio « Qui a tué Socrate ? »

Émissions de radio de France Culture « Les Nouveaux chemins de la connaissance », animées par Adèle Van Reeth et diffusées du 25 au 28 septembre 2017 (10h à 10h52).

Lundi 25 septembre : Faites entrer l’accusé

A quoi ressemble Athènes au moment du procès de Socrate ? Essayons de mieux comprendre les enjeux de l’époque.

« L’affaire Socrate » ce n’est pas seulement son procès, c’est tout le retentissement qu’il a eu et qui en a fait un événement (« L’événement Socrate ») qui requiert interprétation et éclaircissements à chaque époque pour que celle-ci y mire ses propres contradictions, ses propres enjeux.

Dans son ouvrage L’évènement Socrate dont il est question aujourd’hui, notre invité l’historien Paulin Ismard étudie le fonctionnement de la démocratie athénienne à travers le procès de Socrate qui a connu une énorme postérité et qui a été l’occasion d’interroger la nature de la démocratie athénienne.

Pour écouter l’émission.

Continuer la lecture de Émissions de radio « Qui a tué Socrate ? »

Archéologie des conflits / Archéologies en conflits

Date / lieu : 2-3 novembre 2017 / Paris, INHA

Cette rencontre a pour objectif de confronter les expériences des archéologues de la guerre et de s’intéresser aux actes de spoliation à travers les siècles, afin de questionner l’avenir de l’archéologie au Moyen-Orient. Outre des désastres humains, les conflits armés contemporains engendrent destructions, spoliations et pillages, relançant aujourd’hui plus que jamais le débat sur la place et rôle des archéologues dans la préservation du patrimoine de ce pays. Au-delà des enjeux mémoriels, nous souhaiterions également discuter ici de la valeur scientifique à accorder aux vestiges des conflits armés contemporains.

→ Source : INHA.

Crédits image : affiche du colloque, voir le site des organisateurs.

École thématique TexAntiques « Textiles anciens : matériaux, techniques, économie et usages »

Date / lieu : 16-20 octobre / Clermont-Ferrand, Maison Internationale Universitaire Clermont-Ferrand

Les recherches sur les textiles se sont développées depuis une décennie pour former un nouveau champ disciplinaire pour lequel des compétences techniques sont indispensables pour prendre en compte et interpréter des sources variées : archéologiques, environnementales, textuelles, iconographiques… Cette école thématique propose une formation tenant compte des nouvelles méthodes de la recherche. Les cours et ateliers pratiques donnés par des historiens, archéologues, historiens de l’art, archéobotaniste et archéozoologue et spécialistes en muséologie sont répartis selon trois thèmes principaux :

  • Les recherches sur les textiles
  • Matériaux et techniques textiles, modalités de conservation et de découverte archéologiques
  • Rôle économique des fibres et des textiles, société et environnement

→ Source : MAE Paris 10.

Recomposer et restituer des peintures fragmentaires

Date / lieu : 8 novembre 2017 / Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne, Maison de l’Archéologie (Amphi ACH005).

Nous avons le plaisir d’annoncer la venue d’Alix Barbet, archéologue spécialiste de la peinture romaine (directrice de recherche honoraire au CNRS), pour une conférence le mercredi 8 novembre 2017 à 18h, conférence qui sera filmée et bientôt disponible sur notre carnet de recherches

Comment recomposer une peinture en débris ? Cela dépend du mode  employé pour recueillir les morceaux mais aussi du sujet. On tentera de recomposer au maximum le puzzle, en utilisant tous les indices possibles. Pour la reconnaissance des motifs, souvent incomplets, il faut faire preuve d’imagination, puiser dans son « corpus mental d’images » accumulées par des années de pratique. Toutefois, il s’agit parfois d’un véritable test de Roschach, une méthode employée pour déceler chez un patient… des désordres psychiques, désormais contestée et abandonnée.

Les reconstitutions et les restitutions ne sont possibles que si l’on a pris soin de nourrir son dossier d’images de comparaison et elles ne sont fiables que si l’on suit une méthodologie rigoureuse et des principes très clairs. De même, les essais d’évocations  de décors disparus sont à discuter.

Télécharger l’affiche de la conférence.

Crédits image : affiche de la conférence. © Reainfo.