Tous les articles par admin

La Normandie antique et les marges nord-ouest de l’Empire Romain

Date / lieu : 24-26 octobre 2018 / Caen, Université de Caen Normandie

Ce colloque clôt d’un programme collectif de recherche de sept ans (2011-2018) sur la présence romaine en Normandie occidentale (formes du peuplement, réseaux d’échange, modes de vie, dynamisme culturel), sujet qui n’avait jamais fait l’objet d’une synthèse.

Nos résultats permettent de comparer notre territoire aux régions voisines de la façade atlantique de l’Empire (N-O de la France, Belgique, Grande-Bretagne, Irlande), pour présenter un tableau des caractéristiques de l’adaptation des sociétés à la présence romaine (fin du Ier s. av. J.-C./VIe s. ap. J.-C.), sur ces espaces culturellement éloignés du monde latin.

Les communications seront organisées en 4 sessions, reflets les thématiques principales des ateliers de travail de notre PCR, organisation des territoires, dynamiques de peuplement – réseaux, forme et diversité des sites agglomérés : habitat groupé, hameaux, petites agglomérations, sanctuaires, économie, matières premières, productions, chronologie et diffusion, évolution des réseaux de peuplement à la fin de l’Antiquité

Session 1 : organisation des territoires, dynamiques de peuplement – réseaux
Session 2 : Forme et diversité des sites agglomérés : habitat groupé, hameaux, petites agglomérations, sanctuaires
Session 3 : Économie, matières premières, productions, chronologie et diffusion
Session 4 : L’évolution des réseaux de peuplement à la fin de l’Antiquité
Inscription :

  • L’inscription au colloque est gratuite, tant pour les communicants que pour les auditeurs.
  • Nous retiendrons 22 communications et jusqu’à 20 posters.
  • Durée des communications : 20 mn + 5 mn de questions
  • Une session de présentation des posters est prévue : 5 mn de présentation par poster, puis échanges dans le hall d’affichage.

Pour proposer une communication : https://arbano.sciencesconf.org/user/submit

Crédits image : élément du castrum qui protégeait la ville d’Évreux. Musée d’Évreux.

 

Du bon usage des manuels scolaires pour étudier la réception de l’Antiquité

Le carnet de recherche de la Revue des Études Anciennes a invité Aurélie Rodes, docteure en histoire, professeure au collège Michelet à Toulouse et formatrice, pour une conférence lundi 26 février 2018 à 18h (salle Jean Borde de la Maison des Sciences de l’Homme (MSHA).

Pour étudier la façon dont l’histoire romaine a été enseignée au collège, en France, entre 1880 et nos jours, les manuels scolaires sont des sources relativement faciles d’accès. L’inventaire de l’iconographie utilisée, des documents antiques et pédagogiques choisis par les auteurs de manuels, leurs partis-pris exprimés dans les textes et les préfaces sont des témoins de la réception de l’histoire romaine pendant plus d’un siècle. Mais les leçons d’histoire romaine, telles qu’elles ont été prescrites dans les programmes officiels et traduites dans les manuels scolaires, ne donnent qu’une vision partielle de ce qui a réellement été enseigné. Les cahiers d’élèves, plus rarement utilisés par les chercheurs, sont également utiles pour envisager comment la guerre des Gaules, en particulier, a été présentée aux élèves de l’enseignement secondaire.

Les leçons d’histoire ancienne doivent être observées au regard de l’histoire politique de la France d’une part et des liens avec la recherche universitaire d’autre part, notamment à travers le rôle qu’ont pu jouer quelques antiquisants comme Victor Duruy, Jules Toutain, Jérôme Carcopino ou encore Joël Le Gall.

Journée d’étude du séminaire Historiographies antiques

Date / lieu : 1er juin / Lyon, MILC (salle 410)

Programme

9h15 P. Duchêne, V. Hollard, M. Bellissime : accueil et introduction

10h Pierre Ponchon (Université Clermont-Auvergne) : « Doit-on lire la Guerre du Péloponnèse de Thucydide comme un livre d’histoire ? »

10h25 : Aurélien Pulice (Lycée E. Herriot, Lyon) : « Le livre I de Thucydide : une τάξις homérique ? »

10h50 Discussion

11h15 Stavroula Kefallonitis (Université Jean Monnet Saint-Etienne) : « Les membres et l’estomac : représentations figurées du corps politique »

11h40 Discussion

———-

14h Mathilde Simon (ENS Ulm) : « Sur quelques aspects religieux du livre 10 de Tite-Live »

14h25 Marielle de Franchis (Université Paris Sorbonne) : « Histoire et épopée livienne. À propos de Tite-Live 30.20 (quand Hannibal quitte l’Italie) »

14h50 Discussion

15h15 Pause

15h30 Fabrice Galtier (Université Paul Valéry – Montpellier) : « Hinc Othonem posteritas aestimet : Tacite et l’exemplarité de la mort d’Othon »

15h55 Discussion

16h15 Conclusion

Voyages sur les rivages du Styx

Date / lieu : 7 avril au 7 septembre / Abbaye de la Celle

À l’époque romaine, la croyance dans l’immortalité de l’âme était déjà une pratique ancienne et profondément ancrée. Comme en témoignent l’épigraphie, la littérature et l’archéologie funéraire, la grande majorité des habitants de l’Antiquité croyaient en l’existence d’une forme de conscience qui se perpétuait après la mort. La tombe était conçue comme une demeure d’éternité. Cette exposition archéologique inédite présente de nombreux objets ou offrandes funéraires d’époque romaine découverts à travers le Département du Var qui illustrent ces pratiques funéraires.

→ Source : www.var.fr

Milieux littoraux et occupations humaines anciennes

La revue Dynamiques Environnementales souhaite réaliser un numéro centré sur la thématique de l’interaction entre les sociétés humaines du passé avec les phénomènes littoraux. Ce volume a pour ambition de croiser les approches archéologiques, géoarchéologiques et géomorphologiques afin de comprendre les dynamiques milieu/société, tout en dressant les paléo-environnements historiques. Cette thématique ne prévoit ni limites géographiques, ni cadre chronologique précis.

Consignes aux auteurs

L’ouvrage paraîtra courant 2019 ou début 2020 et les propositions de contribution doivent nous parvenir avant le 15 mai 2018. Les propositions seront évaluées par les comités de lecture et scientifique de la revue dès leur réception. Les auteurs seront notifiés de l’acceptation de leur proposition après évaluation de leurs articles qui devront nous parvenir avant le 31 décembre 2018.

Les résumés ne doivent pas dépasser 3000 signes (espaces compris) en français et en anglais, titre, sous-titre (si besoin), mots-clés en français et en anglais, nom de l’auteur ou des auteurs ainsi que leurs rattachements institutionnels.

Les auteurs intéressés par la thématique annonceront leur projet aux secrétaires de rédaction du numéro : Severine Garat (severine.garat@u-bordeaux-montaigne.fr) et Teddy Auly (teddy.auly@u-bordeaux-montaigne.fr).

Les articles proposés devront respecter les normes éditoriales de la revue, disponibles à l’adresse http://www.pub-editions.fr/media/clnews/1495028686245350887.pdf.

Les textes proposés feront l’objet d’une triple évaluation anonymisée selon les indications précisées à cette adresse : http://www.pub-editions.fr/media/clnews/14950267961010130383.pdf, en suivant la charte éthique de la revue : http://www.pub-editions.fr/media/clnews/14950291771764942592.pdf.

Calendrier
  • Publication de l’appel : mars 2018
  • Déclaration d’intention : jusqu’au 15 mai 2018
  • Date limite d’envoi des articles : 31 décembre 2018
  • Parution du numéro : courant 2019-début 2020

→  Source : https://dei.hypotheses.org/