Archives de catégorie : Ressources

Atlas numériques

  • DAAHL : projet international qui propose un atlas archéologique en ligne de la « Terre-Sainte » (Palestine, Israël, Jordanie, Syrie, Sinaï, Liban, Égypte…).
  • Mediterranean Archaeological Network – MedArchNet
  • DARMC : Digital Atlas of Roman and Medieval Civilization : atlas historique développé par une équipe de chercheurs et d’étudiants de l’Université d’Harvard, propose une représentation cartographique, temporelle et interactive des civilisations des mondes antiques et médiévaux (de l’Empire romain au XVIe siècle).
  • ArchAtlas : projet de cartographie sur le web de sites archéologiques proposé par le « Department of Archaeology » de l’Université de Sheiffied (UK).

  • ORBIS : The Stanford Geospatial Network Model of the Roman World : site interactif, développé par la « Stanford University, (US) » qui permet une simulation cartographique des déplacements entre cités établis à partir des principales voies de communication (réseau routier, routes maritimes, fleuves et rivières navigables) de l’Empire romain (Ier-IIe siècles après J.-C.) pris dans sa plus grande acceptation (Méditerranée, Mer noire, Asie mineure, littoral atlantique…).
  • PLEIADES : répertoire toponymique historique, en accès libre, principalement centré sur le monde gréco-romain antique. Il est développé par l’Institute for the Study of the Ancient World (New-York University) et the Ancient World Mapping Center (UNC Chapel Hill).

MOOC La sculpture grecque d’Alexandre à Cléopâtre (Partie II)

Date limite d’inscription : 23 février 2018

La sculpture grecque d’Alexandre à Cléopâtre » est un MOOC, diffusé en deux parties, qui permet d’acquérir les connaissances indispensables à toute personne intéressée par l’histoire de l’art antique et l’archéologie classique. Le cours est tourné vers la maîtrise des outils de la recherche avec une référence constante aux documents sculptés.

La période retenue est celle de la plus grande extension géographique du monde grec : à la suite de la conquête par Alexandre d’une partie importante de l’Asie, l’horizon du monde grec s’est élargi et les trois siècles qui séparent la mort d’Alexandre en 323 avant J.-C. de la défaite de Cléopâtre et Antoine à Actium en 31 avant J.-C. voient se multiplier les échanges et se développer les royaumes qui se disputent la suprématie.

→  Source : FunMooc.