Archives de catégorie : L’Antiquité pour tous

Platon. L’écrivain qui inventa la philosophie

Brisson (L.), Platon. L’écrivain qui inventa la philosophie. – Paris, Les Éditions du Cerf, 2017, 298 p. – ISBN : 978.2.2041.0636.8.

Il faut savoir gré à Luc Brisson d’avoir rédigé pour un large public un ouvrage qui expose, parfois dans un ordre thématique, la philosophie de Platon dans son l’ensemble. Cette description de l’œuvre de Platon n’est jamais séparée des détails de la vie du grand philosophe athénien, pour autant qu’ils nous sont connus par des anciennes biographies.

Continuer la lecture de Platon. L’écrivain qui inventa la philosophie

Ulysse, son identité à travers les femmes

Papavassilopoulou (E.), Ulysse, son identité à travers les femmes. – Paris : Éditions du Panthéon, 2018. – 74 p. – (Essai). ISBN : 978.2.7547.3964.1.

Le petit essai de Mme Papavassilopoulou relève-t-il de la philologie ? Il semble bien que la réponse soit carrément négative. L’auteure se présente comme psychiatre des hôpitaux et psychanalyste ; elle se réfère à Freud, à Lacan, et à des philosophes, Aristote et Platon, mais aussi Heidegger. Quel est son propos ? « Ulysse se réalise par les femmes et pour les femmes dans sa légende du voyageur. Hélène, Pénélope, Nausicaa, Calypso, Circé forment son identité. (…) Le désir d’Ithaque n’est que l’alibi, c’est le voyage qui donne du sens à son existence. » (p. 11). Ces idées ne sont pas vraiment nouvelles, ni révolutionnaires. L’importance des personnages féminins dans l’Odyssée est si remarquable qu’elle a suscité une théorie fameuse : l’auteur(e) – ou autrice ? – de l’Odyssée serait une femme, peut-être Nausikaa[1] !

Continuer la lecture de Ulysse, son identité à travers les femmes

La conquête du pouvoir

Schwentzel (Ch.-G.), La Fabrique des chefs. D’Akhenaton à Donald Trump. – Vendémiaire, Paris, 2017. – 286 p. – ISBN : 978.2.36358.252.2.

 

 

 

 

Turcan (R.), Tibère. – Paris : Les Belles Lettres, 2017. – 352 p. : bibliogr., fig. – ISBN : 978.2.251.44687.5.

 

 

 

Les hasards de l’édition font que paraissent presque en même temps deux livres qui mettent en scène des souverains antiques (et parfois aussi modernes), empereurs ou rois. À travers des biographies marquées au coin d’une impressionnante érudition, se dégage une réflexion sur la naissance du pouvoir, sur son exercice, sur ses limites et sur la solitude qui en est l’inévitable conclusion.

Continuer la lecture de La conquête du pouvoir

La chute de l’Empire Romain. Une histoire sans fin

Lançon (B.), La chute de l’Empire Romain. Une histoire sans fin. – Paris : Perrin, 2017. – 352 p. : bibliogr., carte. – (Synthèses historiques). – ISBN : 978.2.262.04826.6.

Après Idées reçues sur les Romains (Le Cavalier bleu, 2005) et Théodose (Perrin, 2014), Bertrand Lançon (BL) fait opportunément paraître un ouvrage de réflexion historiographique à propos de la prétendue chute de l’empire romain, voué à mettre en lumière les déformations idéologiques que subissent les événements traités par les esprits inquiets, prompts à y projeter leurs craintes et leurs fantasmes.

Continuer la lecture de La chute de l’Empire Romain. Une histoire sans fin

Selon Saint Marc

Veronesi (S.), Selon Saint Marc. – F. Rosso trad. – Paris : Grasset, 2017. – 194 p. – ISBN : 978.2.246.86085.3.

En 1996, le pape Jean-Paul II fait distribuer un million d’exemplaires de l’Évangile de Marc[1] aux habitants de Rome. C’est ainsi que Sandro Veronesi, un romancier « pas très croyant », ainsi qu’il le dit lui-même dans un entretien accordé le 27 avril 2017 au Figaro, fait connaissance avec le texte de Marc. « J’ai découvert, dit-il, que c’était un pur chef d’œuvre. » Il va donc d’abord le raconter ensuite le commenter. Après tant d’autres certes, mais avec d’autres mots.

Continuer la lecture de Selon Saint Marc