Archives par mot-clé : Achille

Iliade Tome 2 : La guerre des dieux

Bruneau (Cl.), Taranzano (P.), L’Iliade, Tome 2 : La guerre des dieux. – Paris : Glénat, 2017. – 56 p. – (La sagesse des mythes). – ISBN : 978.2.344.01193.5.

Transmettre une œuvre telle que l’Iliade au grand public est une véritable gageure ; combien d’étudiants pourraient dire que le texte est indigeste, regorge de redondances et de paraphrases immenses. Il reste qu’il s’agit d’un document fondateur de l’Histoire grecque, riche d’anecdotes et d’informations précieuses aux archéologues, historiens et lettrés, et dont la trame surpasse de loin bon nombre de films épiques ou d’aventures modernes.

Continuer la lecture de Iliade Tome 2 : La guerre des dieux

Être Achille ou Ulysse ?

Judet de La Combe (P.), Être Achille ou Ulysse ?– Paris : Bayard Éditions, 2017. – 94 p. – (Les petites conférences, ISSN : 1769-616X). – ISBN : 978.2.227.49228.8.

Dans la collection « Les petites conférences » (éditions Bayard) qui s’adresse aussi bien à des enfants (à partir de dix ans) qu’à des plus âgé.e.s, le philologue et helléniste Pierre Judet de La Combe s’interroge : « être Achille ou Ulysse ? ». Tout oppose en effet les deux héros, chacun personnage principal d’un des poèmes homériques, le premier de l’Iliade, le second de l’Odyssée : « la force active, violente, les pleurs et la tristesse pour Achille, et pour Ulysse la ruse, les malheurs, la réussite, et surtout le rire et la survie » (p. 11). Il fallait tout le talent des poètes pour les rassembler, en particulier celui d’Homère dont nul ne peut dire s’il a existé mais dont le nom dit bien la fonction assignée à la poésie ; Homêros, « celui qui sait mettre ensemble » (p. 13). Homère ne crée pas, il rassemble pour composer un chant poétique. S’il est aveugle, du moins si la tradition rapporte sa cécité, ce n’est pas sans lien avec sa poésie. Il chante un monde disparu, définitivement disparu, celui de demi-dieux, plus forts que les humains dont seuls les mots peuvent restituer la vérité : « Pour entrer dans ces poèmes, il faut rêver avec des mots » (p. 17).

Continuer la lecture de Être Achille ou Ulysse ?