Archives par mot-clé : archéologie

La truelle & le phylactère

Coudière (B.), La truelle & le phylactère. La proximité des images. – Bordeaux : Fedora, 2017. – 230 p. – (Détourages). – ISBN : 979.10.96137.04.6.

Rapprocher l’outil phare de l’archéologue, la truelle, à celui de l’auteur de bd, le phylactère est une belle idée à la fois dans le choix de l’objet étudié et dans la manière de l’aborder. Pour le choix du sujet, il faut semble-t-il en féliciter l’éditeur, Fedora, qui, pour lancer sa collection « Détourages », a voulu faire dialoguer leur spécialité, l’archéologie, avec la bande dessinée. Quant à la manière de traiter la question, annoncée dans le titre et confirmée dans le sous-titre « La Proximité des images », c’est vers l’auteure de cette étude, Bénédicte Coudière, qu’il faut se tourner. De fait, la réussite de l’ouvrage tient dans le rapprochement opéré entre le travail de l’archéologue, qui restitue le passé à travers ses recherches, et de celui de l’auteur de BD, qui utilise pour se faire son talent et son imagination. C’est ce geste créateur d’images qui fait le lien entre les deux domaines.

Continuer la lecture de La truelle & le phylactère

Antiquité et livres de jeunesse

Appel à contributions pour un volume thématique

Date limite de remise des propositions de contribution : 31 janvier 2018

La production destinée à la jeunesse est un champ éditorial en pleine expansion. Plus spécifiquement, l’ouvrage de jeunesse est un espace de création inventif et florissant. Depuis une vingtaine d’années, il est aussi devenu un objet de recherche et de formation dans le cadre des métiers du livre et de l’enseignement. Une collection, Études sur le livre de jeunesse, dirigée par Brigitte Louichon, professeur de littérature (université de Montpellier), lui est entièrement consacrée aux Presses Universitaires de Bordeaux. Cette collection accueille des monographies ou des recueils collectifs destinés aux étudiants, enseignants, formateurs et chercheurs, ainsi qu’à tous les professionnels du livre. Les problématiques et les approches sont variées : elles portent sur des thématiques, des auteur.e.s, des époques, des espaces, des genres, des questions éditoriales et d’enseignement.

Continuer la lecture de Antiquité et livres de jeunesse

Rubi Antiqua : du collectionnisme à l’archéologie, Ruvo di Puglia et l’Europe

Date / lieu : 16 et 17 novembre 2017 / Paris, INHA (salle Vasari)

Rubi antiqua est un programme de recherche qui propose de renouveler le regard porté sur l’archéologie et le collectionnisme franco-italien au XIXe siècle, à partir de l’exemple de Ruvo di Puglia, en Italie méridionale. Marquant l’aboutissement de quatre années de recherche, ayant confirmé le lien entre la petite ville italienne et Paris à travers le commerce d’antiques, cette rencontre conclusive a pour ambition de faire dialoguer chercheurs, universitaires et conservateurs de plusieurs pays. Seront abordés, sous différents angles, le phénomène du collectionnisme partant de Ruvo, la question des provenances archéologiques, celle des méthodes et des critères employés par les fouilles anciennes, à partir d’archives inédites et des nouvelles avancées de l’archéologie moderne.

Télécharger le programme du colloque.

→ Source : Rubi antiqua.

Ex-situ : faire vivre l’archéologie au musée et dans les expositions

Date / lieu : 20 et 21 octobre 2017 / Paris, INHA

Le développement de l’archéologie fondée sur l’étude du site a permis de mobiliser un imaginaire porté sur un passé matériel d’une grande diversité. La possibilité de retrouver le passé dans toute sa matérialité et un nouveau goût pour le spectacle public président à l’idée d’évoquer les découvertes archéologiques loin des sites mêmes, ex situ donc, pour le plus grand plaisir des curieux cosmopolites.

Télécharger le programme du colloque.

→ Source : ENS.

Crédits image : affiche du colloque, Fausto et Felice Niccolini, Casa e monumenti di Pompei, vol. 1, « casa detta del Fauno », pl. VIII.

Archéologie des conflits / Archéologies en conflits

Date / lieu : 2-3 novembre 2017 / Paris, INHA

Cette rencontre a pour objectif de confronter les expériences des archéologues de la guerre et de s’intéresser aux actes de spoliation à travers les siècles, afin de questionner l’avenir de l’archéologie au Moyen-Orient. Outre des désastres humains, les conflits armés contemporains engendrent destructions, spoliations et pillages, relançant aujourd’hui plus que jamais le débat sur la place et rôle des archéologues dans la préservation du patrimoine de ce pays. Au-delà des enjeux mémoriels, nous souhaiterions également discuter ici de la valeur scientifique à accorder aux vestiges des conflits armés contemporains.

→ Source : INHA.

Crédits image : affiche du colloque, voir le site des organisateurs.