Archives par mot-clé : Exposition

Ça ne manque pas de sel

Date / lieu : du 16 septembre au 17 juin 2018 / Dainville, Maison de l’Archéologie

Le sel est indispensable à la survie des êtres vivants. Il faut 3 grammes de sel à un adulte pour combler ses besoins et être en bonne santé. Devenu un élément fondamental des sociétés, le sel a contribué à leur développement et à leur prospérité.

Présent dans la nature, le sel a été exploité très tôt par l’homme. Ce dernier a fait preuve d’ingéniosité pour l’extraire, en recourant à ses propriétés chimiques et physiques pour diversifier son alimentation et fabriquer des objets utiles à son quotidien : accessoires en cuir, poterie, verrerie… L’importance du sel est telle que les commerçants antiques vouent un culte à la déesse protectrice de ceux qui le transportent et en font commerce, et qu’il colore encore aujourd’hui de nombreuses expressions du langage courant.

→ Source : INRAP.

Ex-situ : faire vivre l’archéologie au musée et dans les expositions

Date / lieu : 20 et 21 octobre 2017 / Paris, INHA

Le développement de l’archéologie fondée sur l’étude du site a permis de mobiliser un imaginaire porté sur un passé matériel d’une grande diversité. La possibilité de retrouver le passé dans toute sa matérialité et un nouveau goût pour le spectacle public président à l’idée d’évoquer les découvertes archéologiques loin des sites mêmes, ex situ donc, pour le plus grand plaisir des curieux cosmopolites.

Télécharger le programme du colloque.

→ Source : ENS.

Crédits image : affiche du colloque, Fausto et Felice Niccolini, Casa e monumenti di Pompei, vol. 1, « casa detta del Fauno », pl. VIII.

Des auteurs BD dessinent les gladiateurs

Date / lieu : du 10 juin au 24 septembre / Saint-Romain-en-Gal, Musée gallo-romain

Objet de fantasmes dès l’Antiquité, le gladiateur, du cinéma à la bande dessinée, attire depuis longtemps les auteurs. Souvent simple faire-valoir du héros, l’image du gladiateur a beaucoup évolué depuis ses premières apparitions dans la BD. Les auteurs n’hésitent pas à en faire des personnages importants de leur récit ou à faire appel à la recherche historique et archéologique récente, pour imaginer au plus juste la réalité du quotidien des gladiateurs et de leur place dans la société antique.

Cette exposition fera prochainement l’objet d’un compte rendu sur notre carnet de recherche.

→ Source : Musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal

Crédits image : affiche de l’exposition, voir le site des organisateurs.

Ambacia, la gauloise. 100 objets racontent la ville antique d’Amboise

Date / lieu : du 12 juin au 17 septembre 2017 / Musée de l’Hôtel Morin, Amboise (Centre-Val-de-Loire)

L’oppidum d’Amboise est l’un des sites archéologiques majeurs de la région Centre-Val de Loire, et l’une des plus grandes agglomérations gauloises du nord-ouest de la Gaule. Les investigations menées depuis des décennies sur le plateau des Châtelliers permettent aujourd’hui d’établir qu’il s’agit probablement du chef-lieu du peuple des Turons, dont le territoire couvrait l’équivalent de la Touraine actuelle.

→ Source : INRAP.

Crédits image : affiche de l’exposition, voir le site des organisateurs.

Dessiner le patrimoine, du crayon à la 3D

Date / lieu : du 11 mai 2017 au 17 septembre 2017 / Périgueux, Musée de Vesuna

Dans le cadre de l’exposition collective autour du dessin en archéologie « Du crayon à la 3D » Vesunna s’associe avec les Archives Départementales de la Dordogne, le Service Départemental de l’Archéologie de la Dordogne, le Musée d’Art et d’Archéologie du Périgord, la médiathèque Pierre Fanlac, le service Ville d’Art et d’Histoire, pour présenter différents monuments antiques de Périgueux sous l’angle de leurs représentations dessinées.

→ Source : Vesunna.

Crédits image : affiche de l’exposition, voir le site des organisateurs.