Archives par mot-clé : femme

Le vécu des couples dans l’Antiquité

Date / lieu : 8-9 novembre 2018 / Lausanne

Date limite d’envoi : 22 janvier 2018

La conférence a pour thème le vécu des couples ordinaires dans l’Antiquité gréco-romaine. Les couples en question sont formés d’adultes hétérosexuels appartenant aux classes basses et moyennes ou aux élites civiques – et non aux couples dont un membre fut à la tête d’un État (i.e. les reines et rois hellénistiques, les triumvirs romains, les empereurs et les membres de la famille impériale ne seront pas pris en considération). La conférence s’intéresse aux relations de couples dans une perspective synchronique et diachronique, et cherche à examiner les différentes façons dont la réalité des couples s’exprime dans les sources littéraires, épigraphiques, papyrologiques et iconographiques du IIIe siècle avant J.-C au IVe siècle après J-C.

→ Source : Compitum.

Médée est-elle encore un monstre ?

Médée 1. L’Ombre d’Hécate, 2013 ; 2. Le Couteau dans la plaie, 2015 ; 3. L’Épouse barbare, 2016, Casterman. Nancy Peña (dessin) et Blandine le Callet (scénario).

Médée la scandaleuse, Médée la sorcière, la meurtrière.
Médée le monstre.

Voilà ce qu’on dit de moi.

Les gens ne veulent retenir que ce qui les arrange.

Au milieu de ces voix qui m’accablent,
il est temps que je fasse entendre la mienne ;

il est temps que je raconte mon histoire.
Pour rétablir enfin la vérité.

(4e de couverture des trois tomes parus)

Si pour Sénèque Médée représente le monstre absolu, c’est une Médée bien différente (au moins jusqu’au dernier tome paru à ce jour) que nous offre la série de Nancy Peña et de Blandine le Callet, qui débarrasse la Colchidienne de ses oripeaux merveilleux. Elle n’est pas magicienne, elle est savante, prêtresse d’Hécate, initiée dès l’adolescence à son culte, mais surtout à la connaissance des animaux, des végétaux et des minéraux. Grâce à son père, le roi Aiétès, qui pratique la dissection de corps morts pour en comprendre le fonctionnement, elle découvre l’anatomie humaine. Éprise de liberté, elle court, enfant, vêtue d’une tunique régulièrement couverte de terre, puis d’une robe sommairement remontée pour ne pas entraver ses mouvements à travers bois, lorsqu’à la puberté les normes sociales rappelées par sa nourrice l’obligent à changer d’apparence. Mais c’est de nuit et nue qu’elle court le plus souvent, à la lumière de la lune, ivre de liberté, accompagnée seulement d’un loup. Nous découvrons l’histoire de cette enfant innocente devenue une jeune fille, une amante, une épouse, mais aussi une traîtresse et une meurtrière.

Continuer la lecture de Médée est-elle encore un monstre ?

La féminité dans les arts hellénistiques : voix, genre, représentations

Date / lieu : 7-9 septembre 2017 / Lyon, ENS de Lyon

L’essor des mouvements féministes aux États-Unis, puis dans l’ensemble du monde occidental, a suscité, ces quarante dernières années, un intérêt particulier pour les questions relatives aux « voix féminines » dans les textes antiques : la poésie épique archaïque, la poésie lyrique et le théâtre classique ont été étudiés par des philologues, mais aussi des historiens et des anthropologues, à travers cette optique nouvelle. Ces travaux, notamment la synthèse de S.B. Pomeroy (1975), ont fait de la « féminité » un objet d’étude à part entière dans tous les domaines de la philologie classique : y sont comprises les questions du corps féminin, de la sexualité et de l’identité féminine, ainsi que celle de l’accès à la parole. En France, de nombreux travaux ont également été produits sur le sujet. Les plus novateurs et les plus marquants furent ceux de Nicole Loraux, qui développe dans Les enfants d’Athéna  (1981) et Les expériences de Tirésias (1989) une lecture « sexuée » de la démocratie athénienne. Assez curieusement, cependant, ces études ont pour une bonne part laissé de côté l’ensemble de la production hellénistique, alors même que l’approche de la femme et de la voix féminine connaissent à cette époque des transformations et des évolutions importantes.

→ Source : https://hellpoet.hypotheses.org/

Crédits image : affiche du colloque, voir le site des organisateurs.

Timeless Beauty

Date / lieu : du 17 décembre 2016 au 30 juin 2017 / Tongres, Musée gallo-romain

Des objets authentiques, des textes intrigants d’auteurs romains et des clichés sensuels signés Marc Lagrange vous ouvriront les portes de l’univers de la beauté féminine. L’ensemble forme un mélange véritablement unique.

Comment se maquillaient les femmes il y a deux mille ans ? Quels bijoux portaient-elles ? Que recelait une trousse de beauté romaine ? Des objets usuels et des vidéos didactiques vous révèlent comment les femmes de la Rome antique se faisaient belles et prenaient soin d’elles à l’époque.

→ Source : Musée gallo-romain de Tongres.

Crédits image : affiche de l’exposition, voir le site des organisateurs.

Appel à communication « La féminité dans les arts hellénistiques : voix, genre, représentations »

Lieu : ENS Lyon

Date limite d’envoi : 15 février 2017

L’essor des mouvements féministes aux États-Unis, puis dans l’ensemble du monde occidental, a suscité, ces quarante dernières années, un intérêt particulier pour les questions relatives aux « voix féminines » dans les textes antiques : la poésie épique archaïque, la poésie lyrique et le théâtre classique ont été étudiés par des philologues, mais aussi des historiens et des anthropologues, à travers cette optique nouvelle.

→ Source : Compitum.