Archives par mot-clé : inscription

Autour des inscriptions grecques et latines de la Syrie (IGLS) et du corpus de Beyrouth

Date / lieu : 6 juillet / Lyon, MILC

La première rencontre « Épigraphie numérique » (EpiNum) sera consacrée au travail en cours sur le projet d’édition des inscriptions grecques et latines de la Syrie (IGLS), à partir de l’exemple du corpus épigraphique de Beyrouth (Liban). Elle s’inscrit dans le cadre des activités de l’axe transversal du laboratoire  « Histoire et sources des mondes antiques » (HiSoMA – Éditions, archives, humanités numériques) et du premier axe stratégique de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée (Les données de la recherche, de l’acquisition à l’archivage).

Télécharger le programme.

→ Source : Calenda.

Graffites et société en Gaule Lyonnaise

Spécialiste en céramologie, Morgane Andrieu a récemment publié sa thèse aux éditions Monique Mergoil.

Reainfo : Vous venez de publier votre thèse sur les graffites en Gaule Lyonnaise aux éditions Monique Mergoil, qui a reçu les honneurs du Prix Jacques-Gabriel Bulliot[1]. Quelles marques étaient inscrites sur la vaisselle céramique romaine, votre sujet d’étude ?

Morgane Andrieu : Les marques que l’on trouve sur la vaisselle en céramique romaine sont variées. Il faut d’abord faire la distinction entre les marques manuscrites – directement gravées sur la vaisselle – et celles qui sont imprimées en série à l’aide d’un sceau comme les estampilles et les timbres (marques de potiers ou d’ateliers de potiers que l’on trouve sur la vaisselle en sigillée, les amphores et les mortiers par exemple). Pour ma part, j’ai étudié les graffites sur céramique qui sont des marques manuscrites et ne sont donc pas faites en série comme les timbres et les estampilles.

Continuer la lecture de Graffites et société en Gaule Lyonnaise

Projet ERC et site internet « Judaism and Rome »

Découvrez le site internet du projet ERC « Re-thinking Judaism’s Encounter with the Roman Empire: Rome’s Political and Religious Challenge to Israel and its Impact on Judaism (2nd century BCE – 4th century CE » (titre abrégé : « Judaism and Rome ») : judaism-and-rome.cnrs.fr

Le site internet donne accès à des sources anciennes documentant la question de l’impérialisme romain et de sa réception par les provinciaux, en les restituant de la manière la plus complète possible (textes originaux accompagnés de traductions en anglais, photos, etc.). Est également présent un commentaire original et détaillé de chaque source présentée, ce qui est peu fréquent sur internet et apparente le site « Judaism and Rome » à un vaste recueil de sources commentées en accès libre (Open Access).