Archives par mot-clé : peinture romaine

XXXIe Colloque de l’Association Française pour la Peinture Murale Antique

Date / lieu : 24-25 novembre 2018 / Troyes, Maison de l’Outil et de la Pensée Ouvrière (Mopo)

Date limite d’envoi : 1er juin 2018

Ce colloque sera une nouvelle fois l’occasion de nous interroger sur la place et le rôle du décor peint et stuqué dans l’architecture antique et sur la manière d’en aborder les vestiges. Voici les divers axes qui structureront nos débats :
– l’actualité de la recherche en France, mais aussi dans les provinces occidentales de l’Empire (Suisse, Allemagne, Espagne, Italie…) et même au-delà, actualité qui donne à voir un corpus sans cesse élargi de décors et de sites grâce aux interventions d’archéologie préventive ou programmée ;
– des synthèses régionales ou thématiques ;
– les avancées méthodologiques dans tous les domaines : fouille et prélèvement, conservation-restauration, analyse des matériaux, acquisition et traitement des données… ;
– la reprise de dossiers anciens, les archives, l’historiographie de la peinture murale et plus largement du décor en contexte architectural ;
– et, enfin, l’iconographie.

→ Source : Compitum.

Recomposer et restituer des peintures fragmentaires

Conférence d’Alix Barbet, directrice de recherche CNRS honoraire, mercredi 8 novembre 2017, Université Bordeaux Montaigne

Comment recomposer une peinture en débris ? Cela dépend du mode employé pour recueillir les morceaux mais aussi du sujet. On tentera de recomposer au maximum le puzzle, en utilisant tous les indices possibles. Pour la reconnaissance des motifs, souvent incomplets, il faut faire preuve d’imagination, puiser dans son « corpus mental d’images » accumulées par des années de pratique. Toutefois, il s’agit parfois d’un véritable test de Roschach, une méthode employée pour déceler chez un patient… des désordres psychiques, désormais contestée et abandonnée.

Les reconstitutions et les restitutions ne sont possibles que si l’on a pris soin de nourrir son dossier d’images de comparaison et elles ne sont fiables que si l’on suit une méthodologie rigoureuse et des principes très clairs. De même, les essais d’évocations de décors disparus sont à discuter.

La conférence est inspirée de l’article paru dans la Revue Archéologique « Recomposition et restitution des peintures murales  fragmentaires : méthodologie, principes scientifiques et éthiques » RA, 2016/2, p. 361-381.

Crédits image : affiche de la conférence. © Reainfo.

Recomposer et restituer des peintures fragmentaires

Date / lieu : 8 novembre 2017 / Bordeaux, Université Bordeaux Montaigne, Maison de l’Archéologie (Amphi ACH005).

Nous avons le plaisir d’annoncer la venue d’Alix Barbet, archéologue spécialiste de la peinture romaine (directrice de recherche honoraire au CNRS), pour une conférence le mercredi 8 novembre 2017 à 18h, conférence qui sera filmée et bientôt disponible sur notre carnet de recherches

Comment recomposer une peinture en débris ? Cela dépend du mode  employé pour recueillir les morceaux mais aussi du sujet. On tentera de recomposer au maximum le puzzle, en utilisant tous les indices possibles. Pour la reconnaissance des motifs, souvent incomplets, il faut faire preuve d’imagination, puiser dans son « corpus mental d’images » accumulées par des années de pratique. Toutefois, il s’agit parfois d’un véritable test de Roschach, une méthode employée pour déceler chez un patient… des désordres psychiques, désormais contestée et abandonnée.

Les reconstitutions et les restitutions ne sont possibles que si l’on a pris soin de nourrir son dossier d’images de comparaison et elles ne sont fiables que si l’on suit une méthodologie rigoureuse et des principes très clairs. De même, les essais d’évocations  de décors disparus sont à discuter.

Télécharger l’affiche de la conférence.

Crédits image : affiche de la conférence. © Reainfo.

XXXe colloque de l’Association française pour la peinture murale antique (AFPMA)

Date / lieu : 24-25 novembre 2017 / Arles, Musée départemental de Arles antique

Il réunit chercheurs, toichographologues, archéologues, restaurateurs, iconographes, étudiants et passionnés autour de la peinture murale antique. Avec un programme riche de plus d’une quarantaine de communications et posters, le colloque proposera une actualité de la recherche en France et à l’étranger (Italie, Suisse, Espagne,…) présentant des études de sites, des synthèses thématiques, des analyses iconographiques…

Télécharger le programme.

→ Source : AFPMA.

Crédits image : affiche du colloque, voir le site des organisateurs.

Appel à communication au 30e colloque de l’AFPMA

Date / lieu : 24-25 novembre 2017 / Arles

Date limite d’inscription : 1er mai 2017

Pour son 30e colloque, l’Association française pour la peinture murale antique aura le plaisir de se déplacer à Arles (Bouches-du-Rhône), les vendredi 24 et samedi 25 novembre 2017, à l’invitation du musée départemental Arles antique. Au coeur d’Arelate, cette florissante cité de l’antique Narbonnaise, dont la ville actuelle a conservé de nombreux monuments et un important patrimoine archéologique, nos rencontres feront écho aux récentes découvertes des riches peintures du site de la Verrerie qui contribuent à mettre en lumière notre discipline, la toichographologie.

→ Source : Compitum.