Archives par mot-clé : Ulysse

Ulysse, son identité à travers les femmes

Papavassilopoulou (E.), Ulysse, son identité à travers les femmes. – Paris : Éditions du Panthéon, 2018. – 74 p. – (Essai). ISBN : 978.2.7547.3964.1.

Le petit essai de Mme Papavassilopoulou relève-t-il de la philologie ? Il semble bien que la réponse soit carrément négative. L’auteure se présente comme psychiatre des hôpitaux et psychanalyste ; elle se réfère à Freud, à Lacan, et à des philosophes, Aristote et Platon, mais aussi Heidegger. Quel est son propos ? « Ulysse se réalise par les femmes et pour les femmes dans sa légende du voyageur. Hélène, Pénélope, Nausicaa, Calypso, Circé forment son identité. (…) Le désir d’Ithaque n’est que l’alibi, c’est le voyage qui donne du sens à son existence. » (p. 11). Ces idées ne sont pas vraiment nouvelles, ni révolutionnaires. L’importance des personnages féminins dans l’Odyssée est si remarquable qu’elle a suscité une théorie fameuse : l’auteur(e) – ou autrice ? – de l’Odyssée serait une femme, peut-être Nausikaa[1] !

Continuer la lecture de Ulysse, son identité à travers les femmes

Le roman d’Ulysse

Bertière (S.), Le roman d’Ulysse. – Paris : Éditions de Fallois, 2017. – 253 p. – ISBN : 978.2.8770.6986.1.

Pietro Pucci écrivait : « Des lecteurs de l’Odyssée, on attend qu’ils possèdent les mêmes capacités intellectuelles que le Poète et son héros ; autrement, ils liront ce texte d’une complexité et d’une subtilité stupéfiantes comme de simples contes pour de grands enfants[1]. » L’attente de Pucci était sans doute un peu trop haute. Pourtant, Ulysse et l’Odyssée sont à la mode. Deux mille sept cents ans environ après la création, c’est un record. Les Anciens cependant préféraient l’Iliade. Simone Bertière résume le sentiment de nos contemporains : « J’admire l’Iliade, j’aime l’Odyssée » (p. 243). Son ouvrage ne relève pas de la recherche universitaire : c’est une sorte de déclaration d’amour malicieuse à la culture grecque, et surtout au personnage d’Ulysse. C’est pourquoi la tâche du recenseur sort des usages académiques : il devra surveiller le philologue grognon qui est en lui et ne dort que d’un œil, sursautant quand il lit dans une note que le nom de la reine Arētē signifie « vertu » (aretē) : il signifie en réalité « souhaitée dans les prières, priée ».

Continuer la lecture de Le roman d’Ulysse

Être Achille ou Ulysse ?

Judet de La Combe (P.), Être Achille ou Ulysse ?– Paris : Bayard Éditions, 2017. – 94 p. – (Les petites conférences, ISSN : 1769-616X). – ISBN : 978.2.227.49228.8.

Dans la collection « Les petites conférences » (éditions Bayard) qui s’adresse aussi bien à des enfants (à partir de dix ans) qu’à des plus âgé.e.s, le philologue et helléniste Pierre Judet de La Combe s’interroge : « être Achille ou Ulysse ? ». Tout oppose en effet les deux héros, chacun personnage principal d’un des poèmes homériques, le premier de l’Iliade, le second de l’Odyssée : « la force active, violente, les pleurs et la tristesse pour Achille, et pour Ulysse la ruse, les malheurs, la réussite, et surtout le rire et la survie » (p. 11). Il fallait tout le talent des poètes pour les rassembler, en particulier celui d’Homère dont nul ne peut dire s’il a existé mais dont le nom dit bien la fonction assignée à la poésie ; Homêros, « celui qui sait mettre ensemble » (p. 13). Homère ne crée pas, il rassemble pour composer un chant poétique. S’il est aveugle, du moins si la tradition rapporte sa cécité, ce n’est pas sans lien avec sa poésie. Il chante un monde disparu, définitivement disparu, celui de demi-dieux, plus forts que les humains dont seuls les mots peuvent restituer la vérité : « Pour entrer dans ces poèmes, il faut rêver avec des mots » (p. 17).

Continuer la lecture de Être Achille ou Ulysse ?

La guerre de Troie. Ouvrage jeunesse et livre jeu

CLAPAT (Q.), ROBINSON,  Moi, Ulysse, roi d’Itaque ! Le cheval de Troie. – Balma : Athéna éditions, 2016. – 160 p.  – (Les romans jeunesses illustrés). – ISBN : 2.913314.21.X.

 

 

 

 

CLAPAT (Q.), 200 Questions et leurs réponses sur la guerre de Troie et ses héros. – Balma : Athéna éditions, 2016. – 160 p. – (200 Questions et leurs réponses sur…). – ISBN : 2.913314.20.1.

 

 

 

Les éditions Athéna créées pour éditer notamment la bande dessinée éducative et historique des aventures d’Alcibiade Discaux, proposent deux ouvrages sur le cycle troyen par le dessinateur Clapat et l’auteur Quintus Robinson. Si le premier livre, plutôt à destination du jeune public traite de manière narrative de la fin de la guerre de Troie et du personnage d’Ulysse, le second propose en plus de deux cent questions et leurs réponses, de « tout savoir sur l’Iliade et l’Odyssée ». Analysons donc tant sur la forme que sur le fond ces deux ouvrages.

Continuer la lecture de La guerre de Troie. Ouvrage jeunesse et livre jeu